Tél. : 01 42 47 17 17               [email protected] 

 -  -  -      

Axe Dieppe - Mantes la Jolie - Paris - Marseille

Votre préparation à la théorie (admissibilité) et à la pratique (connaissance de Paris - admission) par E-Learning à 100 %

que vous choisissiez la carte VTC ou la carte TAXI (tronc commun). 298 €.

Vous effectuez votre formation à distance, avec l'aide d'un formateur qualifié (par téléphone ou E-mail) si nécessaire,


les heures de formation se faisant sur notre site E-Learning et les 2 examens à la chambre des métiers :


Inscription aux examens VTC ou TAXI - choisir impérativement PARIS


Pour la formation vous pouvez vous inscrire : 

Sur place au 20 rue des Petits Hôtels 75010 PARIS du lundi au jeudi de 8h30 à 16h30 et le vendredi de 8h30 à 15h00.

Prévoir le paiement de la formation ainsi que votre pièce d'identité.


Pour vous inscrire sans vous déplacer (à distance), vous pouvez envoyez vos noms et adresses sur [email protected]

ainsi qu'en pièce jointe la copie de votre pièce d'identité en précisant votre spécialité (VTC ou TAXI).

Pour le paiement, vous pouvez faire un virement bancaire (en demandant notre RIB par mail) ou nous envoyer par courrier 
1 chèque (encaissable immédiatement).


Voici les grandes lignes de l'examen T3P et voici ce à quoi notre site E-Learning vous préparera après paiement des 198 € à Formatrans Paris :

Partie commune (admissibilité - théorie - 1er examen)


Réglementation du T3P :
(
transports publics particuliers de personnes)


Thème important.

coefficient 3.

QRC : 5 notées sur 2 points.

(Questionnaire à réponses courtes)

QCM : 10 notés sur 1 point.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 6/20.

 (il faut donc avoir au moins 6/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 45 minutes.

Les éléments à étudier :

1/ La réglementation s’appliquant aux différents modes de transports publics particuliers : taxis, VTC, véhicules motorisés à deux ou trois roues.

2/ La réglementation relative à l’utilisation de la voie publique pour la prise en charge de la clientèle pour les différents modes de transports publics particuliers.

3/ Les obligations générales relatives aux véhicules.

4/ Les obligations relatives au conducteur : conditions d’accès et d’exercice de la profession, obligations de formation continue.

5/ La composition et le rôle des divers organismes administratifs, consultatifs et professionnels.

6/ Les autorités administratives et juridictions compétentes dans le cadre de l’activité du transport public particulier de personnes.

7/ Les obligations du conducteur en matière d’assurance, l’identification des assurances obligatoires et les conséquences à ne pas être assuré.

8/ Les agents susceptibles de procéder à des contrôles en entreprise ou sur route et leurs prérogatives respectives, savoir présenter les documents relatifs au conducteur et au véhicule.

9/ Les sanctions administratives et/ou pénales encourues en cas d’infraction à la réglementation ainsi que les voies et délais de recours.

10/ Les règles relatives à la prise en charge des personnes à mobilité réduite.

11/ La réglementation s’appliquant aux transports collectifs assurés sous la forme de services occasionnels ainsi que sur le transport à la demande.

12/ Les règles s’appliquant aux pratiques de covoiturage entre particuliers et aux offres de transport privé.

13/ Les dispositions relatives aux intermédiaires, en ce qui concerne la relation avec le conducteur.




Gestion :

Thème normal.

coefficient 2.

QRC : 2 notées sur 2 points.

(Questionnaire à réponses courtes)

QCM : 16 notés sur 1 point.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 6/20.

 (il faut donc avoir au moins 6/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 45 minutes.

Les éléments à étudier :

1/ Connaître et savoir appliquer les principes de base de gestion et de comptabilité.

2/ Connaître les obligations et documents comptables.

3/ Connaître les charges entrant dans le calcul du coût de revient et les classer en charges fixes et charges variables.

4/ Connaître les principes de base pour déterminer le produit d’exploitation, le bénéfice, le résultat, les charges, le seuil de rentabilité.

5/ Connaître les principes de l’amortissement.

6/ Connaître les différentes formes juridiques d’exploitation (EI, EIRL, EURL, SARL, SASU, SCOP).

7/ Connaître les modes d’exploitation (exploitation directe, location-gérance).

8/ Connaître les différents régimes d’imposition et déclarations fiscales.

9/ Connaître les différentes formalités déclaratives.

10/ Connaître la composition et le rôle des chambres des métiers et de l’artisanat.

11/ Savoir définir les différents régimes sociaux (régime général, régime social des indépendants)

12/ Comprendre les principes de cotisations et prestations par branche (maladie, vieillesse, chômage).




Sécurité routière :

Thème important.

coefficient 3.

QRC : 0

(Questionnaire à réponses courtes)

QCM : 20 notés sur 1 point.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 6/20.

 (il faut donc avoir au moins 6/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 30 minutes.

Les éléments à étudier :

1/ Savoir appliquer les règles du code de la route (signalisation, règles de circulation, comportement
du conducteur, usage ceinture de sécurité, utilisation des voies dédiées).

2/ Connaître et éviter les risques liés à l’alcoolémie, l’usage de stupéfiants, la prise de médicaments,
le stress, la fatigue.

3/Connaître les principes de conduite rationnelle pour économiser le carburant, réduire le bruit
et préserver le matériel et l’environnement.

4/ Savoir appliquer les règles de sécurité concernant l’utilisation des téléphones et ordiphones

dans les véhicules.

5/ Savoir respecter les obligations en matière d’entretien et de visite technique des véhicules.

6/ Savoir appliquer les règles de conduite à tenir en cas d’accident (protection des victimes, alerte

des secours, premiers secours à porter).

7/ Savoir rédiger un constat amiable d’accident matériel.

8/ Connaître les sanctions des infractions au code de la route.

9/ Connaître la réglementation du permis de conduire (permis à points, permis probatoire, annulation, invalidation et suspension de permis).

10/ Savoir prendre en charge des passagers et leurs bagages en assurant la sécurité des personnes et

des biens.




Français :

Thème normal.

coefficient 2.

Sur la base d’un texte de 15 à 20 lignes, en lien avec l’activité de transport :
 

QRC : 3 notés sur 2 points

(Questionnaire à réponses courtes)

QCM : 7 notés sur 2 points.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 6/20.

 (il faut donc avoir au moins 6/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 30 minutes.

1/ Comprendre un texte simple ou des documents en lien, notamment, avec l'activité des transports.

2/ Comprendre et s’exprimer en français pour :

Accueillir la clientèle.

Comprendre les demandes des clients.

Interroger les clients sur leur confort.

Tenir une conversation neutre et courtoise avec les clients durant le transport.

Prendre congé des clients.




Anglais

Thème difficile mais à petit coefficient.

coefficient 1.

 


QCM : 20 notés sur 1 points.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 4/20.

 (il faut donc avoir au moins 4/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 30 minutes

Comprendre et s’exprimer en anglais, au niveau A2 du Cadre Européen Commun de Référence

pour les Langues, pour :

Accueillir la clientèle.

Comprendre les demandes des clients.

Comprendre les demandes des clients.

Demander des renseignements simples concernant le confort de la clientèle.

Tenir une conversation très simple durant le transport.

Prendre congé des clients.


Précisions sur le niveau A2 en anglais

 

A ce 2ème niveau d'anglais sur l’échelle européenne , on est "utilisateur élémentaire de l’anglais".

Hors sections européennes et internationales, le niveau A2 est celui atteint par la majorité des bons élèves d’anglais au BAC.

A ce niveau, vous êtes capable de :

Comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines immédiats de priorité
(par exemple, informations personnelles et familiales simples, achats, environnement proche, travail).

Communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu'un échange d'informations simple et direct sur des sujets familiers et habituels.

Décrire avec des moyens simples son environnement immédiat et d'évoquer des sujets qui correspondent à des besoins immédiats. 

Au niveau A2 qui rend le voyage à l’étranger possible, mais pas pour autant facile.

On va se débrouiller pour faire connaissance avec des étrangers, réaliser des formalités simples comme réserver un hôtel ou commander au restaurant.

Comprendre un guide lors d’une visite touristique peut toutefois s'avérer difficile.

Sur le plan professionnel, ce niveau est généralement considéré comme trop faible par les entreprises et ne correspond aux critères de recrutement d’aucun métier.

Partie spécifique à l'examen VTC (admissibilité - théorie - 1er examen)


Développement commercial et questions de gestion spécifiques


coefficient 3.

QRC : 4 notées sur 2 points.

(Questionnaire à réponses courtes)

QCM : 6 notés sur 2 point.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 6/20.

 (il faut donc avoir au moins 6/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 30 minutes.


Réglementation nationale spécifique :


coefficient 3.

QRC : 4 notées sur 2 points.

(Questionnaire à réponses courtes)

QCM : 6 notés sur 2 point.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 6/20.

 (il faut donc avoir au moins 6/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 20 minutes.

Pour bien comprendre le thème F intitulé spécificité VTC, voici quelques explications :


Certains items sont issus du thème A (T3P commun) qui s’intitule réglementation, mais sont spécifiques à la formation VTC.


Connaître les dispositions relatives aux exploitants : les modalités d'inscription au registre des VTC, les règles relatives à la capacité financière.

Connaître les obligations spécifiques relatives aux véhicules d’exploitation (dimensions, puissance, âge) et connaître leur signalétique.

Savoir établir les documents relatifs à l’exécution de la prestation de transport qui doivent être présentés en cas de contrôle.


Certains items sont issus du thème C (T3P commun) qui s’intitule gestion, mais sont spécifiques à la formation VTC.


Savoir établir un devis pour la réalisation d’une prestation et établir la facturation.

Savoir calculer le coût de revient en formule simple (formule monôme et binôme).

Savoir définir la notion de marge et l’utiliser pour calculer un prix de vente.


Enfin certains items sont issus du thème F lui-même issu des spécificités.


Connaître et comprendre les principes généraux du marketing (analyse de marché, ciblage de l’offre, compétitivité, détermination du prix).

Savoir valoriser les qualités de la prestation commerciale VTC.

Savoir fidéliser ses clients et prospecter pour en obtenir d’autres.

Savoir mener des actions de communication pour faire connaître son entreprise, notamment par internet et les moyens numériques.

Savoir développer un réseau de partenaires favorisant l’accès à la clientèle (hôtels, entreprises).

Partie spécifique à l'examen TAXI (admissibilité - théorie - 1er examen)



Connaissance du territoire et de la réglementation locale :


coefficient 3.

QRC : 2 notées sur 4 points.

(Questionnaire à réponses courtes)

QCM : 6 notés sur 2 point.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 6/20.

 (il faut donc avoir au moins 6/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 20 minutes.



Réglementation nationale spécifique. Questions de gestion spécifique :


coefficient 3.

QRC : 4 notées sur 2 points.

(Questionnaire à réponses courtes)

QCM : 12 notés sur 1 point.

(Questionnaire à choix multiples)

Note éliminatoire : 6/20.

 (il faut donc avoir au moins 6/20 à ce thème)

Noté sur 20 points.

 

durée à l’examen de ce thème : 30 minutes.

Pour bien comprendre le thème F intitulé spécificité taxis, voici quelques explications :


Certains items sont issus du thème A (T3P commun) qui s’intitule réglementation, mais sont spécifiques à la formation taxi.

 

1/ Le fonctionnement des équipements spéciaux obligatoires et du terminal de paiement électronique.

2/ L’articulation entre les réglementations nationales et locales.

3/ Le régime des autorisations de stationnement.

4/ Les règles de tarification d’une course de taxi.

5/ Les activités complémentaires ouvertes aux taxis : services réguliers de transport, transport assis professionnalisé (TAP).


Certains items sont issus du thème C (T3P commun) qui s’intitule gestion, mais sont spécifiques à la formation taxi.


6/ Les règles de détaxation partielle de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE).

7/ Connaître la réglementation relative à la taxe de stationnement.


Enfin certains items sont issus du thème F lui-même issu des spécificités.


8/ Connaître le territoire d’exercice de l’activité : les principaux lieux, sites, bâtiments publics et les principaux axes routiers.

9/ Connaître la réglementation locale en vigueur.

Formation pratique VTC (uniquement théorique)

A

CONDUITE ET SÉCURITÉ

 

A – 1 Conduite en sécurité et respect du code de la route :

 

Intégrer son véhicule dans la circulation sur les différents types de réseaux et d’environnements routiers.

 

(agglomérations denses, routes hors agglomération, voie rapides, autoroutes).

 

Respecter l’ensemble des règles du code de la route en circulation : signalisation, limitations de vitesse, priorités, usage des voies, croisements, dépassements.

 

Rechercher visuellement les informations : regarder, percevoir et trier les informations sur les situations de conduite, contrôler dans les rétroviseurs, contrôler des angles morts en vision directe.

 

Analyser les situations de conduite et prévoir leurs évolutions (détecter les indices utiles, comprendre les intentions des autres usagers ).

 

Adapter l’allure aux circonstances (type et état de la route, densité de circulation, conditions

météorologiques).

 

Respecter les distances et marges de sécurité.

 

Respecter les autres usagers et apporter toute la vigilance nécessaire aux usagers vulnérables (piétons, deux-roues).

 

Appliquer les principes d’éco-conduite.

 

A – 2 Souplesse de la conduite assurant le confort des passagers :

 

Utiliser de manière souple et rationnelle les commandes du véhicule :

 Lors des changements d’allure (utilisation des freins et de l’accélérateur)

 Lors des changements de direction (maniement du volant, trajectoire)

 Lors des changements de vitesse (sauf si boîte de vitesse automatique)

 

Anticiper les situations de conduite et leurs évolutions afin d’éviter les décélérations ou changements de directions brutaux (ajustement de l’allure à l’approche d’un feu tricolore, anticipation des décélérations).

 

A – 3 Prise en charge et dépose des clients et leurs bagages :

 

Respecter la réglementation de l’arrêt et du stationnement. Assurer la sécurité de l’arrêt par le choix de l’emplacement et le cas échéant par la gestion du risque (attirer l’attention des clients sur les véhicules circulant à proximité, utiliser les feux de détresse).

 

Manier correctement et précautionneusement les bagages (savoir porter des charges, charger et décharger sans abîmer les sacs et valises, savoir installer d’éventuels objets fragiles).

 

B - RELATION CLIENT

 

 

B – 1 Présentation générale et attitudes du candidat :

 

Avoir une tenue vestimentaire correcte et adaptée à l’activité ainsi qu’une bonne présentation générale.

 

Avoir des attitudes et comportements adaptés (démarche, gestes, expressions, accueil des personnes à mobilité réduite).

 

Être discret, courtois et respectueux du client.

 

B – 2 Accueil, comportement durant le parcours et prise de congé :

 

Accueillir le client lors de sa montée dans le véhicule, de façon adaptée à l’activité/

 

Converser durant le parcours si le client le désire en restant neutre et discret ; veiller aux éléments de confort (température de l’habitacle, radio).

 

Prendre congé du client lors de l’arrivée au point de destination, de façon adaptée à l’activité.

 

B - 3 Vérification de l’état du véhicule avant et après la prestation :

 

Veiller au bon état et à la propreté du véhicule.

 

C - CONSTRUCTION DU PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT TOURISTIQUE

 

 

C – 1 Élaboration et suivi du parcours :

 

Élaborer un parcours d’un lieu de prise en charge à un lieu de dépose des clients.

 

Utiliser un GPS (programmation, suivi de l’itinéraire), et utiliser un plan ou une carte routière.

 

Adapter le parcours à d’éventuelles difficultés inattendues (embouteillages, travaux).

 

Préparer un parcours en fonction de la commande des clients.

 

C – 2 Délivrance d’informations touristiques et pratiques :

 

Délivrer des informations de base sur les sites et monuments d’intérêt culturel et touristique situés à proximité du lieu de l’épreuve et sur les lieux publics (gares, hôpitaux aéroports).

 

Donner des informations sur les principaux éléments du patrimoine naturel et historique local et national.

 

Savoir comment fournir des informations sur les restaurants, hôtels, magasins, services en fonction des attentes du client.

 

C – 3 Compréhension et expression en langue anglaise (niveau A2) :

 

Comprendre une demande relative au transport exprimée en anglais par le client (temps de trajet, point de dépose).

 

S’exprimer en anglais pour apporter une réponse simple à la demande du client.

 

Savoir s’exprimer au téléphone en anglais pour confirmer une réservation ou apporter des informations complémentaires.

 

 

 

D - FACTURATION ET PAIEMENT

 

 

D -1 Établir le prix de la prestation, facturer et procéder à l’encaissement :

 

Calculer le prix de la course / de la mission.

 

Etablir les documents (facture).

 

Encaisser le paiement, notamment avec un terminal de paiement électronique.

 

Établir un devis en réponse à une commande, préalablement à la réalisation d’une mission.

 

Établir une facturation.

Formation pratique TAXI (uniquement théorique)

 

A CONDUITE ET SÉCURITÉ

 

A – 1 Conduite en sécurité et respect du code de la route :

 

Intégrer son véhicule dans la circulation sur les différents types de réseaux et d’environnements routiers.

 

(agglomérations denses, routes hors agglomération, voie rapides, autoroutes).

 

Respecter l’ensemble des règles du code de la route en circulation : signalisation, limitations de vitesse, priorités, usage des voies, croisements, dépassements.

 

Rechercher visuellement les informations : regarder, percevoir et trier les informations sur les situations de conduite, contrôler dans les rétroviseurs, contrôler des angles morts en vision directe.

 

Analyser les situations de conduite et prévoir leurs évolutions (détecter les indices utiles, comprendre les intentions des autres usagers ).

 

Adapter l’allure aux circonstances (type et état de la route, densité de circulation, conditions

météorologiques).

 

Respecter les distances et marges de sécurité.

 

Respecter les autres usagers et apporter toute la vigilance nécessaire aux usagers vulnérables (piétons, deux-roues).

 

Appliquer les principes d’éco-conduite.

 

A – 2 Souplesse de la conduite assurant le confort des passagers :

 

Utiliser de manière souple et rationnelle les commandes du véhicule :

 Lors des changements d’allure (utilisation des freins et de l’accélérateur)

 Lors des changements de direction (maniement du volant, trajectoire)

 Lors des changements de vitesse (sauf si boîte de vitesse automatique)

 

Anticiper les situations de conduite et leurs évolutions afin d’éviter les décélérations ou changements de directions brutaux (ajustement de l’allure à l’approche d’un feu tricolore, anticipation des décélérations).

 

A – 3 Prise en charge et dépose des clients et leurs bagages :

 

Respecter la réglementation de l’arrêt et du stationnement. Assurer la sécurité de l’arrêt par le choix de l’emplacement et le cas échéant par la gestion du risque (attirer l’attention des clients sur les véhicules circulant à proximité, utiliser les feux de détresse).

 

Manier correctement et précautionneusement les bagages (savoir porter des charges, charger et décharger sans abîmer les sacs et valises, savoir installer d’éventuels objets fragiles).

 

Se faire héler en circulation par des clients dans le cadre de la maraude et s’arrêter en toute sécurité pour les prendre en charge.

 

Le cas échéant (dans la mesure où la réglementation le permet), utilisation des voies réservées à la circulation des véhicules des services réguliers de transports en commun.

 

 

 

B – 1 Présentation générale et attitudes du candidat :

 

Avoir une tenue vestimentaire correcte et adaptée à l’activité ainsi qu’une bonne présentation générale.

 

Avoir des attitudes et comportements adaptés (démarche, gestes, expressions, accueil des personnes à mobilité réduite).

 

Être discret, courtois et respectueux du client.

 

B – 2 Accueil, comportement durant le parcours et prise de congé :

 

Accueillir le client lors de sa montée dans le véhicule, de façon adaptée à l’activité/

 

Converser durant le parcours si le client le désire en restant neutre et discret.

 

Veiller aux éléments de confort (température de l’habitacle, radio).

 

Prendre congé du client lors de l’arrivée au point de destination, de façon adaptée à l’activité.

 

B - 3 Vérification de l’état du véhicule avant et après la prestation :

 

Veiller au bon état et à la propreté du véhicule.

 

 

C - CONSTRUCTION DU PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT TOURISTIQUE

 

C – 1 Élaboration et suivi du parcours :

 

Élaborer un parcours d’un lieu de prise en charge à un lieu de dépose des clients.

 

Utiliser un GPS (programmation, suivi de l’itinéraire), et utiliser un plan ou une carte routière.

 

Adapter le parcours à d’éventuelles difficultés inattendues (embouteillages, travaux).

 

Construire immédiatement, en réponse à la demande du client pris en charge, l’itinéraire le plus adapté en s’appuyant sur la connaissance du territoire.

 

Connaître et savoir appliquer la réglementation locale de l’exploitation des taxis.

 

 

 

C – 2 Délivrance d’informations touristiques et pratiques :

 

Délivrer des informations de base sur les sites et monuments d’intérêt culturel et touristique situés à proximité du lieu de l’épreuve et sur les lieux publics (gares, hôpitaux aéroports).

 

C – 3 Compréhension et expression en langue anglaise (niveau A2) :

 

Comprendre une demande relative au transport exprimée en anglais par le client (temps de trajet, point de dépose).

 

S’exprimer en anglais pour apporter une réponse simple à la demande du client.

 

 

D - FACTURATION ET PAIEMENT

 

 

D -1 Établir le prix de la prestation, facturer et procéder à l’encaissement :

 

Calculer le prix de la course / de la mission.

 

Etablir les documents (facture).

 

Encaisser le paiement, notamment avec un terminal de paiement électronique.

 

Utiliser des équipements spéciaux (compteur horokilométrique, dispositif lumineux, plaque, horodateur, imprimante) et le terminal de paiement électronique (TPE) et contrôler leur bon fonctionnement.

 

Connaître la tarification locale applicable.

 

Calculer le coût estimatif d’une course en fonction de la durée, de la distance et des aléas de la circulation.

 

Etablir une facture.